Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


     «Théo n'était plus là, à côté d'elle. Mais sa place, dans le lit, était encore chaude»... Ainsi s'évanouissent les marins... Et les rêves d'amour avec eux. Une fois de plus, l'espoir s'arrête au bout du quai... Une fois de trop pour Marion...Vivre fatigue.

Gianni le sait déjà. Aux prises avec deux skinheads et un berger allemand, cet ancien militant ouvrier doit réagir. Vite. Il ne peut compter que sur lui-même. Ou bien encaisser l'humiliation... Est-ce vraiment cela, la vie?

La question vaut pour Osman, victime du racisme ordinaire. Pour Gérard, l'ancien docker qui voit ses illusions sociales s'enfoncer dans les eaux noires du vieux port... Pour Aurore ou pour Giovanni, héros malgré eux de ces faits divers au parfum de tragédie...


J'ai choisi ce livre pour mon défi lecture car je voulais tester quelque chose de nouveau.
Alors j'ai pris ce recueil de sept petites nouvelles de Jean-Claude Izzo qui traite successivement l'amour, la peur, la mort, l'envie, le désir, et la tristesse. Dans ce recueil noir, il nous fait découvrir son coté marseillais car les nouvelles se déroule par là-bas.
Le premier récit donne son nom à l'ensemble du recueil.
Tous ces courts récits sont simples, saisissant, percutant, dramatique et à la fois il y a un coté amoureux qui donne un peu d'espoir sur ce grand tableau noir.
Des histoires d'amour un peu à la Shakespeare, du moins dans le premier récit !!!
En très très court !!!
Ce recueil se lit vite mais fait réfléchir sur l'amour et ses dangers.
Jean-Claude Izzo met l'accent sur l'importance de savoir tirer sa révérence quand vous avez fait votre temps et que plus rien ni personne ne vous retient.
Le côté obscur est-il plus fort???
J'ai bien aimé ce recueil au côté triste et dur, noir de désespoir.
Alors je lui mets ...
7/10

Tag(s) : #Auteurs I ...

Partager cet article

Repost 0