Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

      http://www.librairiemonet.com/blogue/wp-content/uploads/barbe-bleue.jpg

      Les Contes de Charles Perrault sont très célèbres et nombreux. Vous en connaissez tous plusieurs. Mais si, Le Petit Chaperon Rouge, Cendrillon, La Belle au Bois Dormant, Les Fées, Le Chat Botté, Peau d'âne, La Barbe Bleue, Riquet à la houppe ...

Je me suis donc mise à en lire quelques-uns, et oui je continue dans ma lancée, lecture de grands "Classique" !!!

Aujourd'hui mon choix a été, La Barbe Bleue.

La Barbe Bleue est un conte populaire dont la version la plus connue est celle de Charles Perrault que l'on retrouve toujours aujourd'hui. 

Un homme nommé "Barbe Bleue" car il a une barbe bleue, n'arrive pas à trouver une femme car elles sont toutes effrayées par la particularité physique de ce monsieur.

De plus il a déjà épouser plusieurs femmes dont on a plus de nouvelles. Il propose à la voisine qui est mère de deux magnifiques filles d'en épouser une et de choisir laquelle elle voudrait bien lui donner en échange de quelques biens. Car Barbe Bleue est laid mais riche et une des filles finies par accepté la proposition faite par celui-ci. Elle l'épouse et quelques semaines plus tard, Berbe Bleue doit s'en aller pour une affaire. Alors il laisse à sa femme un trousseau de clés avec une multitude de clés dont il lui explique à quoi sert chacune d'entre elles. Avec ce trousseau, la femme à accès à toute la richesse de son mari, service en argent, penderie, de nombreuses pièces dont certaines avec de précieux tableaux et richesse. Et il finit par la plus petite des clés et explique à son épouse que cette clé il ne faut pas qu'elle l'utilise sous aucuns prétextes qu'ils soient. Elle ne doit pas aller dans son cabinet. Celle-ci très obéissante le lui promet.

Barbe Bleue part donc en voyage d'affaires et la jeune femme, a peine celui-ci partit reçoit la visite de ses amies qui n'osaient venir en la présence de cet homme à la barbe bleue qui les effraie tant. Elles veulent voir les richesses de cet homme. Elles visitent avec la jeune femme mais évitent la fameuse pièce interdite, le cabinet de monsieur.

Mais la jeune est trop intriguée par cette pièce et les recommandations de son mari. Alors à la hâte, elle descendit voir se qui s'y trouvait. La pièce aux volets fermés étant tellement sombres qu'une fois ouverte, elle mit un moment avant que ces yeux s'y habituent. Et quelle fut sa surprise lorsqu'elle put voir !!! 

Elle venait de trouver toutes les précédentes épouses de monsieur, elles étaient toutes là mortes égorgées dans l'ordre des venues. De panique, elle fit tomber la clé dans le sang caillé qui jonchait le sol. Elle referma le cabinet et alla laver la clé mais celle-ci ne se nettoyait pas, il restait toujours des traces, que dire à son mari. Celui-ci rentrait, il avait été plus rapide que prévu car l'affaire avait été entendue. Il découvrit que la petite clé manquait au trousseau, sa femme lui expliqua que s'était parce qu'elle l'avait mise de côté dans sa chambre pour ne pas l'utiliser. Mais au moment de la lui remettre celle-ci se mit à trembler. Il l'a questionna et elle tenta en vain de nier qu'elle était allée dans le cabinet. Celui-ci lui rappela ce qu'il avait dis avant son départ que en conséquence grondait-il, tu devras mourir !!! La jeune femme demanda un temps de prière avant qu'elle ne fut tué puis mise avec les autres femmes dans le cabinet car elle savait qu'elle allait les rejoindre. Elle alla parler à sa soeur depuis la tour, et lui demanda si elle voyait les deux frères arrivés mais non elle ne voyait rien. Puis elle redemanda à plusieurs reprises, toujours rien. Barbe Bleue commençait à trouver le temps long et lui dis qu'il est temps qu'elle descende. Mais elle demanda un peu de répit et fis bien car ses frères arrivaient au loin, elle leur fit signe de se dépêcher. Ceux s'y arrivèrent juste au moment au Barbe  Bleue allait trancher la gorge de sa femme et un des frères donna un coup d'épée et embrocha Barbe bleue. La jeune femme venait d'être sauvée de sa curiosité. 

 

Le livre est rapide à lire et la morale est bien sûr que "la curiosité est un vilain défaut". Par le biais de ce conte, Perrault parle des arrangement entre famille lors d'un mariage, du point de vue de la jeune fille sur le mariage, l'obéissance que la femme doit à son époux et la différence d'âge (qui à l'époque pouvait être très important). Les contes à l'époque permettaient de parler de la vie courante mais sous un autre regard et sans trop choquer.

 

Note: 9/10

Tag(s) : #Auteurs P ...

Partager cet article

Repost 0