Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle lecture que je viens de terminer !

Une découverte, auteure que je n'avais jamais lu et un genre que j'apprécie de plus en plus, le feel good ! 

Quatrième de couverture: Ferdinand Brun est atypique. Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s'ennuie à (ne pas) mourir. Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possible qui pourraient nuire et agacer son voisinage. Il suffit d'un noud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s'écroule. Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à vivre. Mémé dans les orties suit les tribulations hilarantes d'un octogénaire atypique, en proie à des difficultés relationnelles, particulièrement avec les femmes qu'il côtoie.

Mon avis: Comment ne pas tomber sous le charme de ce papy atypique et bougon, Ferdinand Brun. A 83 ans c'est le genre de vieux monsieur qui pour occuper ses longues journées retombent en enfance et cherche les sales coups à faire. Mais attention sans se faire prendre, c'est une règle d'or ! Depuis qu'il a perdu sa chienne Daisy, la vie n'a plus la même saveur et comme si ça ne suffisait pas sa fille lui annonce que s'il ne redresse pas la barre et vite c'est direction la maison de retraite. Forcément, on est triste pour Ferdinand et on compatie, qui souhaiterait aller à la maison de retraite alors qu'on se débrouille pas si mal pour encore seul. 

Dans ce feel good, plusieurs sujets sont abordés et j'ai adoré cette approche. La relation père-fille, le choc des générations, la distance et la solitude. J'en oublie probablement, mais ceux ci sont pour moi les plus marquants. Les personnages sont tous très différents, comme dans la vraie vie, mais chaque rencontre apporte son lot de conséquences, bonnes ou non. J'ai vraiment aimé ce roman et ses personnages auquel je me suis vite attaché. La petite Juliette est la petite courageuse, Béatrice la mamie dans le coup, Madame Suarez, la concierge caricaturale. Vous mélangez tout cela et ça vous donne un super roman qui se lit sans se rendre compte et vous donne le smile !

Contrat rempli ... Merci Aurélie Valognes

et bien sûr on ne va pas s'arrêter en si bon chemin, hâte de lire les autres romans de cette auteure, belle découverte.

Note: 8/10

Tag(s) : #Auteurs V ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :